Petit éloge du temps comme il va

petit éloge du temps comme il vaOn ne saurait trop souligner l‘importance des titres en littérature, et celui du dernier livre de Denis Grozdanovitch est à la fois efficace et parfaitement approprié à ce petit essai qui, s’il constate les bonnes raisons que nous avons de nous plaindre de la fuite du temps, n’en reste pas moins optimiste, en nous rassurant sur notre capacité à affronter le «temps comme il va».

Et «le temps comme il va», c’est, en français, à la fois le temps météorologique et le temps qui passe. Les deux sont très liés, comme nous le démontre l’auteur qui allie les réflexions philosophiques aux images poétiques liées à son enfance.

Petit éloge du temps comme il va est un livre salutaire qui remet les choses à leur place, dénonçant notamment le «lent poison instillé dans nos veines par les moyens technologiques que nous employons », «la dépoétisation du monde perpétrée par la science», le leurre «du recours au carpe diem» et les  ravages d’angoisse que crée la «philosophie opportuniste du bonheur immédiat».

Remettons donc au goût du jour, nous dit Grozdanovitch, ces instants intemporels que sont, entre autres, la musique, la contemplation d’œuvres d’art, les bienfaits de l’habitude… L’auteur a développé sa «tactique personnelle» vis-à-vis du temps qui passe et du temps qu’il fait. À nous de définir la nôtre !

Petit éloge du temps comme il va, Denis Grozdanovitch, Folio n°5820, collection 2€, inédit, Paris, août 2014, 131 p.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s