La promenade des Russes, Véronique Olmi

la promenade des russes

Véronique Olmi a beaucoup publié ces dernières années et j’avais lu, à sa sortie en 2011, « Cet été-là », qui m’avait plu, sans toutefois me laisser un souvenir impérissable. Cela sera différent pour « La promenade des Russes« , certes parce que le thème m’intéresse davantage, mais aussi parce que j’ai été très sensible à l’humour et à la tendresse qui se dégage de ce roman.

Petite fille d’émigrés russes blancs ayant fui la révolution bolchévique, Sonia a treize ans et vit à Nice chez sa chère Babouchka. Ses parents sont divorcés, son père ne semble savoir que faire de sa fille, tandis que sa mère passe son temps à voyager et finit par s’installer à Paris, laissant sa fille aux bons soins de sa grand-mère.

Heureusement, Babouchka est une grand-mère attentive, mais elle est aussi très angoissée, et ne cesse de ressasser son passé russe, et plus particulièrement les événements qui l’ont conduit à fuir sa patrie tant aimée, avec au centre, comme traumatisme suprême, l’exécution des Romanov. Babouchka occupe en effet ses journées à écrire au directeur de la revue Historia, dont elle essaie d’attirer vainement l’attention, en évoquant le secret qu’elle détient sur Anastasia, la fille du tsar qui, prétend-elle, n’a pas été assassinée en même temps que le reste de sa famille.

La petite Sonia essaie quant à elle de survivre, entre l’histoire russe dont elle est issue, et sa volonté d’être une Française comme les autres, enfin libre de tout ce passé qu’elle traîne avec elle.

« La promenade des Russes » est un très beau roman sur les relations profondes qui lient une grand-mère et sa petite-fille, malgré le tiraillement constant entre la nostalgie de l’une et la volonté d’aller de l’avant de l’autre. Véronique Olmi illustre très bien le rôle de la grande histoire, et l’importance des racines dans nos vies. Le tout avec un humour d’une grande sensibilité, tout au long du livre.

La promenades des russes, Véronique Olmi, Le livre de poche, Paris, 2012, 207 p.

 

 

Publicités

5 réflexions sur “La promenade des Russes, Véronique Olmi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s