Sang dessus dessous, le premier polar de Claude Izner

 

sang dessus dessous claude iznerPublié pour la première fois en 1999, ce premier roman policier de Claude Izner (pseudonyme des sœurs Liliane Korb et Laurence Lefèvre) a été réédité en 2013 par les Editions 10/18. Ce polar, qui se déroule à Paris en 1998, ne fait pas partie de la série des enquêtes de Victor Legris, mais il en annonce la couleur avec talent.

Dans « Sang dessus dessous », Milo Jassy est bouquiniste sur le quai des Grands-Augustins à Paris. Tandis qu’il s’absente pour prendre un café, une inconnue coiffée d’un bonnet-chat -une cagoule- dépose à son attention un paquet à sa voisine de stand, qui vend des souvenirs pour touristes. De retour, Milo, stupéfait, découvre trois livres emballés dans du papier journal, trois feuilles identiques de la même édition récente comportant un article relatant la découverte d’un libraire, assassiné dans sa boutique du XIème arrondissement.

Il s’agit de Roland Fresnel, un ami que Milo n’a pas revu depuis deux ans. Roland était aussi le frère de Nelly, ancienne petite amie de Milo. Ce dernier prend aussitôt contact avec Nelly et se rend chez elle. Nelly, qui était brouillée avec son frère, n’en sait pas davantage. Seul indice près du corps, des livres tailladés de Jules Verne, de la collection Hetzel, que la victime collectionnait.

Un deuxième meurtre est commis. Milo comprend rapidement qu’il doit résoudre cette énigme s’il ne veut pas connaître le même sort. Peu à peu, l’étau se resserre, poussant Milo, qui ne se connaît pas d’ennemis, à se pencher sur ses souvenirs, ses amours et amitiés anciennes.

« Sang dessus dessous » est un excellent policier. J’ai beaucoup aimé le personnage de Milo, cet érudit autodidacte qui a tout appris dans les bouquins qu’il lit, plus qu’il ne les vend. Personnage pourtant loin d’être extraverti, manquant de confiance en lui, Milo a toujours un bon mot littéraire. Il  partage avec Victor Legris, héros des autres enquêtes de Claude Izner, son amour des livres bien sûr, mais aussi « de la tendresse, un certain humour, une désinvolture évidente », comme le précise l’auteur dans son avant-propos. Autant d’ingrédients qui en font un séducteur auquel on s’attache bien vite. Je n’ai qu’un regret : que ce personnage ne soit pas devenu récurrent dans les romans de Claude Izner !

 

Sang dessus dessous, Claude Izner, collection Grands détectives n°4637, 10/18, Département d’Univers Poche, Paris, 2013, 255 p.

 

Lu dans le cadre du Challenge polars et thrillers de Sharon

thrillerpolar-pativore1

 

Publicités

10 réflexions sur “Sang dessus dessous, le premier polar de Claude Izner

  1. Pingback: Challenge Thriller et polar – le premier bilan | deslivresetsharon

  2. Pingback: Challenge Destination PAL : atterrissage, ma PAL d’arrivée | Le livre d'après

  3. Pingback: Challenge Thriller et polar – session 2015-2016, bilan final | deslivresetsharon

  4. Je viens d’achever « Mystère rue des Saints Pères » et je me demandais si tu avais poursuivi ta lecture des Victor Legris, au-delà du 3e tome ? Ou t’es-tu lassée ? Sinon, j’ai toujours celui-là de noté 😉

    J'aime

    • Je ne me suis pas lassée. En fait, je participais à une série de lectures communes, au rythme de un tome par mois. Mais j’ai abandonné après le quatrième, car le rythme était trop soutenu pour moi, j’avais trop d’autres livres à lire. Mais je continuerai volontiers avec le cinquième. Il faudrait déjà que je publie mon billet sur le 4ème, car il est resté dans mes dossiers…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s