Livres, librairies, médias : que souhaiter pour 2019 ?

Avant de reprendre mes chroniques habituelles, j’ai réfléchi à ce que je souhaiterais pour 2019. Voici ce que j’aimerais :

-Que le monde « tourne » moins vite : je ne veux pas ralentir la vitesse de rotation de la terre 🙂, mais je voudrais pouvoir réduire l’emballement que l’on constate tous dans de nombreux domaines. Celui de la consommation et des médias me semble particulièrement nuisible car synonyme de gaspillage et de superficialité. C’est vrai aussi dans le domaine de la littérature : trop de parutions, et à un rythme trop rapide ! Que dire de la rentrée littéraire de septembre qui nous stresse en nous précipitant en pleine rentrée, alors que l’on est en randonnée ou sur la plage, puisque l’on en entend parler de plus en plus tôt maintenant ?

Quelques semaines plus tard, le lecteur moyen -et même le lecteur aguerri- n’a fait que découvrir quelques titres de la rentrée littéraire de septembre que sortent déjà ceux de janvier. De nombreux auteurs l’ont compris, qui privilégient une parution hivernale, peut-être parce que les lecteurs auront davantage de temps devant eux. Combien de livres excellents passent en effet inaperçus parce qu’ils ont pour seul défaut de n’avoir pas été mis en avant dès août ou septembre ?

Il en est de même pour les médias : un événement remplace l’autre, tandis que les analyses approfondies, donc réfléchies, se font toujours plus rares. On se contente de rester à la surface des choses, et l’avènement de sources d’information provenant des GAFA, des chaînes d’information continue, qui vont de pair avec la chute inexorable de la presse écrite, ne vont pas arranger cela. Facebook peut être un excellent outil de connaissance grâce au partage d’informations, mais combien d’utilisateurs (avons-nous songé au sens du terme « utilisateur » ?), cliquent sur les liens et lisent entièrement les articles, au lieu de se contenter des posts comme le fait la majorité d’entre eux ? Combien de commentaires hors de propos révèlent que la personne n’a pas réellement pris connaissance de l’information, mais s’est limitée au simple titre ? D’ailleurs, pour démentir ce que j’écris, et pour me montrer que vous avez lu mon billet jusque là, laissez-moi un tout petit commentaire😃 !

-Que les librairies indépendantes renaissent : j’ai envie de petites ou moyennes librairies. J’en ai assez de ces endroits (je ne sais comment les nommer) qui tiennent davantage du supermarché de la culture que de la librairie. On nous y propose une foule de gadgets inutiles. Je me demande d’ailleurs si le mot « gadget » existe encore car, puisqu’il s’applique à tant d’objets de notre quotidien, il ne désigne plus rien en particulier. Bref, ces lieux foisonnent de marchandises en tous genres ayant un rapport plus ou moins vague avec le livre ou la papeterie, tant et si bien qu’il m’est arrivé plusieurs fois de sortir de ces « librairies » sans avoir acheté un seul livre, ce qui est impensable me concernant ! Pourtant, le choix ne manquait pas, bien au contraire ; c’est précisément parce que les rayons regorgeaient de marchandises que je n’ai pas réussi à choisir et que, sollicitée de toutes parts, j’ai préféré m’abstenir…

Que les centres-villes redeviennent les lieux de shopping, promenade et rencontres qu’ils étaient avant. Avec des petites librairies ! Cela implique pour nous d’accepter de renoncer aux courses rapides et au parking facile et généralement gratuit des horribles centres commerciaux qui sont toujours plus nombreux à la sortie de nos villes, créant des périphéries affreuses et déprimantes !

Voilà quelques-uns de mes souhaits pour l’année nouvelle, dans les domaines qui nous intéressent, parce qu’il y a évidemment beaucoup de choses à espérer en matière de politique intérieure ou internationale, d’écologie etc… D’où quelques bonnes résolutions qui découlent de ces souhaits :

Prendre le temps de lire, de découvrir les auteurs, sans céder à l’appel épuisant de la nouveauté, lire de bons articles de fond, plutôt que des catalogues de titres, privilégier les petites et moyennes librairies et les petits commerces en général.

 

En attendant, je vous souhaite à tous une excellente année 2019 !

12 réflexions sur “Livres, librairies, médias : que souhaiter pour 2019 ?

  1. Je te rejoins complètement sur cette lassitude-écoeurement. Je pratique ce que tu souhaites dans ton dernier paragraphe avec une véritable joie ( petite balade en librairie independante de qualite par leur diversite litteraire y compris petites editions, et ces dernières années, enfin, pleine reprise de la lecture de la presse ). Et puis marcher, ecouter, regarder…
    ( ce n’est pas un petit commentaire, oups ;))

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire Maryline. Et très bonne année à toi ! Je fais à peu près comme toi, si ce n’est pour la presse que je lisais depuis quelques temps sur Internet. J’ai décidé de racheter un journal de temps en temps et un hebdomadaire d’actualité une fois par semaine. Je relis donc l’actualité moins souvent, mais plus longtemps et mieux.
      A bientôt !

      J'aime

  2. Ahhhh, la pression de la nouveauté nouvelle, quelle plaie… Bien encouragée par les nouveaux blogueurs-instagrameurs qui reçoivent les services de presse parfois avant les libraires (enfin, à mon niveau, c’est ce que je constate et ça me met en colère contre certaines grosses maisons d’édition dont j’ai beaucoup moins envie de vendre les bouquins, en conséquence). Notre siècle est un zapping médiatique et commercial permanent, très épuisant. Quant aux librairies, luttons ensemble pour leur survie en boycottant Cultura, Fnac et Amazon, quitte à réfréner nos envies de « tout avoir tout de suite ». Il faut réapprendre le désir et l’ennui…

    J'aime

    • Oui, entièrement d’accord ! Je n’ai pas grand chose à changer à mes habitudes, car je n’ai pas utilisé Amazon pour des livres depuis plusieurs années ! Rien ne vaudra jamais les petites librairies, malheureusement, on en trouve de moins en moins. Merci pour ton commentaire, excellente année, et longue vie à ta librairie ! Si je n’étais pas si loin, je passerais faire un tour…

      J'aime

  3. … « Se il buon giorno si vede dal mattino »…
    J’ai pris grand plaisir à lire ce premier billet de l’année. Ce sont les mots que je voulais entendre.
    « Il y en a marre » de cette frénésie qui nous écœure et nous enlève le goût des choses.
    Envie de beauté, de fraîcheur, de mesure humaine
    Bonne Année, Florence!
    Et merci pour cet excellent début

    Aimé par 1 personne

  4. Je te rejoins complètement. Ce monde est en constante effervescence, il faut toujours plus toujours plus vite mais de façon superficielle et c’est particulièrement fatiguant. Pour ma part, je n’essaie même plus de « lire toute la rentrée littéraire » tant je suis dépassée par cette frénésie de publications et pour que la lecture et le blogging reste un plaisir, j’ai choisi de lire et de chroniquer à mon rythme, loin de la pression des maisons d’éditions et des réseaux sociaux. Je te souhaite une très belle année 2019!

    Aimé par 1 personne

    • Merci et très bonne année à toi aussi ! Tu as bien raison, il ne faut pas laisser ce rythme effréné nous gagner. Je rêve de ne pouvoir me connecter qu’une fois pas semaine, pour aller à l’essentiel. C’est ce que je fais pendant les vacances, quand je suis à la montagne (sans connexion), mais c’est difficile à mettre en pratique toute l’année…
      A bientôt et bonnes lectures !

      J'aime

  5. D’excellentes résolutions (j’ai lu jusqu’au bout ;)) et vœux pour cette année. Il est difficile de passer à côté de cette effervescence constante, dans tous les domaines, et de ne pas se laisser entraîner. D’un point de vue littéraire, je suis complètement passée à côté des parutions de cette année (ça aide de s’éloigner de la blogo… et des librairies) et ne m’en porte pas plus mal. Je te souhaite une belle année, des découvertes littéraires intéressantes dans ou hors des chemins battus, et de tenir ces résolutions.

    Aimé par 1 personne

  6. Pingback: Tag des copines et des copains (Janvier 2019) – aliehobbies

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s