Archives de tags | bandes dessinées

Le tour de Belgique de Monsieur Iou

Vivant en Belgique depuis toujours, Monsieur Iou, la trentaine venue, se rend compte qu’il connaît mieux de nombreux pays européens que la Belgique. La faute aux vols low-costs, aux city-trips et autres façons de voyager modernes ! Alors Monsieur Iou a l’idée de faire le tour de la Belgique à vélo. « Par étapes. Avec le goût de la lenteur et de l’éveil. »

C’est « une invitation alternative au voyage » bien charmante qu’il nous propose dans un album aux couleurs de la Belgique, noir, jaune, rouge. Monsieur Iou se défend pourtant de tout patriotisme, là n’est pas son propos, et effectivement, à part les couleurs des vignettes, Monsieur Iou veut simplement nous faire découvrir quelques coins de Belgique qu’il a traversés sur sa petite reine et nous communiquer sa passion.

Mais de vélo, il y en a un peu trop à mon goût. En fait, je m’étais fait une fausse idée de cette bande dessinée, imaginant que les aspects culturels, géographiques, voire historiques de la Belgique étaient davantage mis en avant. Or, « L’interlude matériel » détaille les aspects techniques du vélo, « La minute lexicale », on l’aura compris, nous permet d’approfondir notre vocabulaire en la matière …

Pour le reste, j’ai aimé le graphisme de l’album et surtout l’humour de Monsieur Iou, ainsi que l’éloge de la lenteur et de l’observation qu’il prône dans cette BD originale, mais aussi très dans l’air du temps. Un cadeau idéal dimanche prochain pour les papas fans de vélo ?

Le tour de Belgique de Monsieur Iou, Editions Rue de l’échiquier, Paris et Grand Braquet, Schaerbeek, mars 2018, 125 p.

 

Merci à Babelio de m’avoir fait découvrir ce livre.

La biographie de Victor Hugo en BD

Victor HugoJe lis peu de BD, principalement par manque de temps et par méconnaissance de cet art. Mais l’une d’entre elles a retenu mon attention : c’est un magnifique album d’une centaine de planches que nous offre Bernard Swysen, auteur bruxellois de bandes dessinées : la somme de deux années de travail, sobrement intitulée Victor Hugo. L’album retrace la biographie du grand homme, en n’oubliant aucun des aspects de sa vie : écrivain avant tout, mais aussi homme politique, défenseur des droits de l’homme, père et grand-père attentif, mari attaché à son épouse, même s’il était volage et a vécu une double vie avec Juliette Drouet, et tant d’autres …

La BD de Swysen est donc très complète, et s’appuie sur un cadre historique qui retrace parfaitement les soubresauts qu’a connus le XVIIIème siècle français, entre le Ier Empire et la Restauration, les Trois Glorieuses de juillet 1830, la Révolution de 1848, les seconde et troisième Républiques, puis le Second Empire jusqu’à la Commune en 1870.

Un siècle agité politiquement et bien sûr, très riche en ce qui concerne la littérature, avec la naissance des Romantiques, la bataille contre le classicisme, les relations entre Hugo et Châteaubriand, Sainte-Beuve, Alexandre Dumas entre autres hommes de lettres.

Les périodes d’exil de Victor Hugo sont également mises en avant, notamment en Belgique, et l’on retrouve Hugo dans différents lieux de Bruxelles, ainsi qu’à Waterloo. À cette souffrance de l’éloignement, se sont ajoutés des drames, notamment la perte de plusieurs de ses enfants ou petits-enfants, la folie qui a touché certains de ses proches. Hugo n’a pourtant jamais baissé les bras, en homme passionné qu’il était.

L’album Victor Hugo de Bernard Swysen a reçu la caution du biographe hugolien, Jean-Marc Hovasse, directeur de recherche au CNRS, ainsi que de Robert Badinter et Jean d’Ormesson. Le texte, enrichi de nombreuses citations extraites des œuvres de Victor Hugo, fait aussi de cet album une BD de référence sur l’homme de lettre et l’intellectuel engagé.

Victor Hugo, Bernard Swysen, Joker éditions, Bruxelles, 2014, 97p.

 

Album lu dans le cadre du challenge Histoire, chez Lynnae et du challenge romantique, chez Claudia Lucia

Challengehistoireessai1

Challenge romantique