Le mystère de Callander Square, Anne Perry

mystère de Callander SuareVoici le deuxième épisode des aventures de Charlotte et Thomas Pitt. Charlotte, jeune femme issue de la haute-bourgeoisie, a épousé le beau Thomas Pitt, un policier d’extraction modeste, pourvu comme son épouse d’une grande intelligence. L’action se situe dans le Londres des années 1880, dans les beaux-quartiers et les milieux croyants et bien-pensants.

Deux cadavres de nouveau-nés sont découverts par des jardiniers dans Callander Square. L’enquête, confiée à Thomas Pitt, s’oriente vers la recherche d’une servante qui aurait accouché seule et en secret et aurait enterré les enfants mort-nés, fruits d’amours adultérines et ancillaires. La police interroge donc les domestiques qui vivent dans chacun des hôtels particuliers qui entourent Callander Square.

Face à ce nouveau mystère, Charlotte Pitt est trop curieuse pour rester inactive. Grâce à sa sœur Emily, introduite dans la bonne société, elle devient pour quelque temps la secrétaire particulière du Général Ballantyne qui cherche à mettre de l’ordre dans l’histoire de sa famille. Charlotte peut ainsi en savoir davantage sur ce milieu très fermé et aider Thomas dans son enquête.

Thomas et Charlotte vont de surprise en surprise. Presque chacune des familles qui habitent Callander Square cache un secret. Et la découverte des cadavres vient bouleverser un ordre établi qui repose alors sur des conventions sociales très fortes. Tout y est possible, pourvu que l’on n’en sache rien : la morale est sauve et c’est tout ce qui compte !

Dans ce second volet, Charlotte a mûri, même si elle a gardé la curiosité, l’insolence et l’intrépidité qui font le charme du personnage. C’est une femme intelligente qui s’intéresse davantage à l’histoire de son pays qu’aux potins mondains. Son mari, Thomas Pitt, reste toujours très professionnel, bien qu’il soit reçu avec peu d’égards par les membres de cette haute société londonienne qui font peu de cas de son intelligence et n’éprouvent aucun respect pour sa fonction, le cantonnant à la classe dont il est issu.

Dans Le mystère de Callander Square, Anne Perry nous montre à nouveau les fortes barrières sociales qui existaient dans l’Angleterre victorienne et la réalité des rapports entre maîtres et domestiques, tout en réussissant à ménager le suspense jusqu’au bout.

 

Le mystère de Callander Square, Anne Perry, traduit de l’anglais par Roxanne Azimi, 10/18, collection Grands Détectives, 383 p.

 

 

Livre lu dans le cadre du challenge Au service de chez The french book lover

Challenge Au service de

Publicités

6 réflexions sur “Le mystère de Callander Square, Anne Perry

    • Ce sont d’ailleurs tes chroniques sur cette série qui m’ont donné envie de la lire ! Belle découverte, et il me reste beaucoup de volumes… J’ai aussi beaucoup aimé « A l’ombre de la guillotine », qui se déroulait en France pendant la Révolution, mais Anne Perry ne semble pas avoir poursuivi avec l’héroïne.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s